Idées reçues


????? !!!!! ????? !!!!!

« mon chien se venge, mais il sait qu'il a mal fait, puisqu'il met sa queue entre les pattes quand quelqu'un revient à la maison »


« mon chien se venge » : se venge de quoi ?
Le chien n'a pas la capacité cérébrale pour élaborer cet échafaudage mental complexe qu'est la vengeance ; c'est réservé à l'espèce humaine !

« il sait qu'il a mal fait » : le chien n'a pas la notion du bien ou du mal (ce sont des concepts moraux humains) !
Il agit en fonction de son état émotionnel du moment et s'il provoque des dommages collatéraux, c'est qu'il essaie d'évacuer, avec ses propres moyens de communication, les tensions qu'il vit dans la cohabitation qu'on lui propose.

« puisqu'il met sa queue entre les pattes quand quelqu'un revient à la maison »
Il perçoit bien la contrariété chez son propriétaire (posture, visage, voix…) ; il anticipe la punition et il a peur. Il adopte la posture « de demande d'apaisement » (qu'il adopterait face à un congénère), pour tenter d'apaiser la colère de son propriétaire et éviter la punition.


« mon chien est un dominant, il cherche à me dominer et à me provoquer, alors je le remets à sa place de chien ! je mange avant lui et je le renvoie souvent -à sa place- »


Un chien propose sa "dominance" face à un autre chien, au cours d'une interaction, à un instant donné. Rien n'est figé dans leurs relations : un même chien peut être le dominant ou le dominé en fonction des situations ; il s'agit d'un ajustement social permanent entre deux individus de la même espèce.

La « dominance » n'existe pas entre deux individus d'espèces différentes (homme/chien) ; et pourtant, le chien a besoin d'un équilibre. Cet équilibre est affaire de mode relationnel dans sa globalité et son quotidien, pas uniquement autour de la priorité de la prise des repas ou de sa "place" de repos !


« mon chien est très gentil, il adore les gens, il accueille les visiteurs en remuant la queue et demande beaucoup de caresses »


Ce chien semble bien sociable. L'humain lui est familier ; lorsqu'il accueille des visiteurs ou fait des sollicitations (demandes d'attention), il cherche à capter (et à conserver) l'attention de ces personnes.
« Faire la fête » ou « remuer la queue », ne sont pas des signes de contentement du chien, mais au contraire, ces comportements prouvent que le chien est dans un état d'excitation, qui se traduit parfois par une grande agitation. En fait, il ressent une grande tension émotionnelle qu'il est obligé de libérer par ce surcroît d'activité !


« mon chien est jaloux de mon chat ; il ne supporte pas que je le caresse et se met à aboyer »


La jalousie est encore une fois réservée aux humains ; néanmoins, la notion de compétition existe chez le chien.
Il faut donc bien équilibrer les échanges entre tous les individus de la cohabitation.
En aboyant, le chien essaie de capter et de mobiliser l'attention de son (ses)  propriétaire(s).


Vers haut de page

Copyright 2012 ©
Tous droits réservés à Sabine Billebaud
N° Siret 750 309 031 00011
lechienparminous.fr
Mise à jour le
dimanche 10 septembre 2017